Projet d'accueil de la plaine de vacances pour les primaires

I. Informations d’ordre général
I.1. Type d’accueil organisé et contexte institutionnel

L’administration de Molenbeek-Saint-Jean organise des plaines de vacances pour les enfants de 6 ans à 12 ans durant les congés scolaires de printemps (en général 7 semaines). Les plaines sont ouvertes de 7h30 à 17h30, avec un accueil le matin de 7h30 à 8h30 et une garderie facultative de 16h à 17h30. L’administration de Molenbeek-Saint-Jean a reçu l’agrément de la Communauté française comme pouvoir organisateur (P.O.) de « centre de vacances ».

I.2. Lieu d’accueil

Le lieu d’accueil est l’école communale n°16, située avenue Carl Requette, 20. Cette école communique avec l’école n°15, lieu d’accueil des enfants de 2 ans et demi à 6 ans. L’école a plusieurs cours et est située à côté d’un petit bois et à proximité du parc du Scheutbos. Bergendal, longtemps considéré comme lieu d’accueil est devenu un lieu d’excursion.

I.3. Règlement d’ordre intérieur - ROI (Cliquer ici)

Le ROI a été approuvé par le Conseil communal de la commune de Molenbeek-Saint-Jean le 25 mars 2015. Le ROI reprend notamment les horaires, les modalités d’inscription, les redevances, les conditions d’admission. Une réglementation concernant les retards devrait être rajoutée lors de la prochaine mise à jour du ROI.

I.4. Taux d’encadrement

Les inscriptions sont limitées à 140 enfants encadrés par une vingtaine d’animateurs (dont les 2/3 sont brevetés)

I.5. Qualification du personnel

Un Directeur de plaines (coordinateur de Centres de vacances breveté) et un responsable d'animation (occupant au moins la fonction de coordinateur d’animateurs durant le temps scolaire) sont désignés par le P.O.

Les équipes sont composées :

  • d'animateurs et d’accueillants,
  • d'une infirmière,
  • de stagiaires, d'auxiliaires et/ou étudiants en animation provenant de différents organismes (CEMEA, CPAS,..),
  • d'une responsable et de son équipe de technicien(ne)s de surface.
II. Projet pédagogique

Les enfants accueillis sont des enfants de 6 ans à 12 ans issus de familles de toutes origines habitant à Molenbeek-Saint-Jean et/ou fréquentant une école de la commune de Molenbeek-Saint-Jean.

Le projet pédagogique est conforme au code de qualité de l'ONE.

Le milieu d’accueil évite toute forme de comportement discriminatoire basé sur le sexe, la race ou l’origine socioculturelle et socio-économique à l’encontre des enfants, des personnes qui les confient et des accueillant(s).

L'objectif pédagogique des plaines de vacances de la commune de Molenbeek-Saint-Jean est de mettre en place des moyens pour contribuer au bien-être des enfants en leur permettant de développer leur créativité, de contribuer à leur développement physique par la pratique de sport ou en participant à différentes animations, de favoriser l’esprit de coopération dans le respect des autres.

III. Projet éducatif
III.1. Avant les plaines de vacances

Lors de l’année scolaire, des réunions de réflexion ont lieu dans chaque école avec l’équipe d’animation et son coordinateur pour l’organisation du centre de vacances. Les jours précédant l’ouverture des plaines sont consacrés à l’organisation et l’identification des espaces, la préparation du matériel, une réflexion quant aux activités proposées par les équipes des différentes écoles. Notre priorité est de transformer les écoles qui nous accueillent en un lieu de Vie et de Vacances !

III.1.a. La constitution des groupes d’enfants

Les animateurs possèdent la liste des enfants inscrits. Les groupes sont constitués suivant l’âge des enfants et leur nombre. Lors de certaines activités, les enfants sont mélangés. Il s’agit des activités inter-plaines ou inter-groupes cf. infra III.1.c.

III.1.b. L’espace²

L’occupation de l’espace est réfléchie selon l’âge des enfants et le nombre d’enfants constituant le groupe. Selon l’âge, le besoin d’espaces des enfants diffère et est pris en compte. Ces espaces et leur aménagement permettent à l’enfant de poursuivre son développement physique, de pouvoir partager, exprimer, découvrir,… et de profiter des différentes activités socio-culturelles proposées (exemple : théâtre de marionnettes, expression théâtrale, jeux de langage, activités musicales,…). Chaque groupe dispose d’un espace propre. Cet espace se doit d’être sécurisé et sécurisant : sécurisé car tout danger potentiel doit être écarté et sécurisant car il doit être adapté afin de garantir aux enfants un certain bien-être lorsqu’ils occuperont l’espace. Celui-ci Cet espace doit également être éloigné des portes donnant sur l’extérieur ou de tout autre endroit pouvant présenter un danger potentiel.

III.1.c. Les activités

Les activités sont préparées en équipe.

Les animateurs proposent des activités selon l’âge des enfants mais aussi et surtout adaptées aux besoins de l’enfant.

Un planning d’activité est mis au point, ceci en accord avec les objectifs du projet pédagogique. Le planning sera distribué à chaque animateur.

Ces activités consistent en des bricolages, des activités sportives, des activités ludiques extérieures comme intérieures, des sorties et activités culturelles.

Après inventaire, les animateurs, suivant les activités choisies, prévoient le matériel nécessaire à acquérir ainsi que le matériel que l’on peut récupérer (de récupération, par souci de l’environnement). Une attention particulière est apportée aux jeux et jouets qui devront non seulement répondre aux normes CE mais également être adaptés à l’âge des enfants.

Les activités se déroulent sur trois étages (cf. infra III.2.4)

Des activités inter-groupes et inter-plaines sont également prévues.

Les activités inter-groupes permettent de développer la solidarité, l’entraide et l’autonomie de l’enfant.

Les activités inter-plaines favorisent également toutes ces valeurs. Elles permettent aussi aux plus grands de s’occuper des plus petits et ainsi de les responsabiliser. Quant aux petits, le contact avec les grands les stimulent et favorisent leur apprentissage.

III.1.d. Les fiches médicales

Une infirmière est présente aux plaines toute la durée de celles-ci. Les fiches médicales remplies par les parents lors de l'inscription de l’enfant aux plaines sont transmises à l’infirmière. Celle-ci en assure la gestion. Elle informe les animateurs des problèmes de santé des enfants (allergies, intolérances,…), identifie les enfants auprès des animateurs et préparent une fiche par groupe reprenant les informations à savoir sur les enfants constituant le groupe. Cette fiche est affichée dans chaque « coin repas » de chaque groupe.

III.2. Pendant les plaines de vacances

III.2.1. Le personnel et l’animateur référent Les horaires des animateurs pendant les plaines diffèrent des horaires prestés pendant l’année scolaire. Pendant les plaines les heures sont regroupées en journées complètes et en semaines complètes. Cela permettra à l’animateur de s’occuper d’un même groupe d’enfants toutes les journées d’une semaine complète et apportera à l’enfant une ambiance plus apaisante et sécurisante, un sentiment de « terrain connu ». L’animateur sera alors un animateur référent. Cet animateur prestera de 9h à 16h30. L’animateur prestera son reliquat d’heures en prêtant main forte à un autre groupe (surveillance, aide au bricolage, accompagnement durant une sortie,…) ou en préparant et donnant une animation (l’animateur peut donner une animation ponctuelle dans un groupe sans être l’animateur référent) ou en aidant le personnel organisateur (achat, tenue des listes, préparation et rangement de matériel, commandes,…).

L’accueil du matin est un moment très important surtout chez les plus jeunes. L'accueil est assuré par des animateurs de chaque groupe afin de répondre au besoin de repères et de sécurité affective de l'enfant. Chaque enfant reçoit en début de plaine un bracelet de couleur correspondant à son groupe. Tous les matins, à l’arrivée de l’enfant, le bracelet est contrôlé par l’animateur. En cas de perte ou d’oubli, le bracelet est remplacé.

Les premiers jours de plaine

Comme les animateurs et les enfants ne se connaissent pas forcément, des jeux de présentation sont mis en place afin que tous fassent connaissance (prénom, de quel école vient l’enfant, d’où vient l’animateur, échange à ce sujet). Ce rituel est répété à chaque nouvel arrivant (enfant ou animateur). A cette occasion, l’animateur aborde les règles de vie des plaines.

Le totem

Dès le premier jour, l’enfant participe à la confection du totem de son groupe. Chaque groupe d’enfants a un local d’activité attitré. L’enfant doit pouvoir reconnaître et s’approprier le lieu d’activité. Un totem constitue le signe de reconnaissance du groupe et du local.

Les activités

Des thèmes variés sont proposés durant les plaines (cf. III.1.c).

Les enfants peuvent à tout moment se retirer dans le « coin doux ». Il s’agit d’un local dont la raison d’être est le respect du rythme de chaque enfant. L’enfant peut, s’il le désire, y faire une sieste, lire un livre, écouter de la musique douce,…

Concernant les activités sportives, la salle de gymnastique peut être utilisée ainsi que les cours extérieures de l’école. La proximité du parc du Scheutbos permet également des activités sportives de plein air.

Afin que les enfants se sentent en vacances, ne se lassent ou ne s’ennuient pas, afin de susciter leur curiosité et leur enthousiasme, afin qu’ils s’amusent et ne voient pas le temps passer, les activités ainsi que l’organisation de ces activités sont de différents types :

  • 1. Domaine de Bergendal Le domaine communal de Bergendal continue à être exploité pour les plaines et les règles du centre de vacances y sont d’application. Bergendal permet à un groupe restreint d’enfants ((+/- 45 enfants) de profiter de ses infrastructures et de changer d’air au sens propre du terme. A noter que certains enfants sont scolarisés à l’école 15 ou 16. Le domaine de Bergendal offre la possibilité aux enfants de profiter d’un lieu d’activité « vert » et aéré. L’organisation d’activités de plein air autres que celles possibles à l’école 16 est rendue possible par l’étendue du domaine (jeux de ballons, courses,…).
  • 2. Activités dirigées ou choisies Concernant les activités choisies, les enfants ont la liberté tous les après-midi de se diriger vers les ateliers proposés de leur choix. Le nombre d’enfants par atelier est limité. Dans le cas où trop d’enfants demandent le même atelier, soit l’enfant y est inscrit pour le lendemain (ou un autre jour à sa convenance), soit, si le nombre d’enfant le permet, l’atelier est dédoublé. Une fois l’atelier terminé, l’enfant est libre de changer d’atelier. Des animateurs se tiennent aux endroits stratégiques afin de diriger les enfants vers les ateliers libres et de veiller à la sécurité des enfants (cages d’escalier, couloirs des différents étages,…). Cf. Infra III.2.9 Les activités dirigées sont par exemple une partie de football ou un atelier de création..
  • 3. Activités extérieures ou hors de la plaine Les activités extérieures consistent en des jeux de coopération, des sorties culturelles, sportives et récréatives dont les seules conditions d’organisation, outre le coût, sont de pouvoir s’y rendre à pied, en transport en commun ou en car communal. Si la météo le permet, les enfants peuvent profiter du Scheutbos tout proche et pratiquer en extérieur des activités qui s’y prêtent. L’objectif poursuivi d’une activité extérieure est de sortir du lieu habituel d’accueil pour s’ouvrir suivant les activités à d’autres environnements, à la culture, à la nature, … et ainsi développer son apprentissage et sa créativité.
  • 4. Activités menées par des intervenants extérieurs Ces activités consistent en ateliers musicaux, artistiques, culturels ou récréatifs. Ces activités apportent des idées neuves, du matériel dont les plaines ne disposent pas, une autre façon d’aborder le jeu et le spectacle. Elles permettent aux animateurs d’apprendre d’autres pratiques d’animation. Pour les enfants, cette diversification d’activité suscite l’épanouissement.
  • 5. Activités inter-groupes et activités inter-plaines Des activités ponctuelles de type kermesse, jeux de piste, jeux olympiques… sont également organisées. Elles peuvent regrouper les enfants des deux plaines ou de groupes différents d’une même plaine. Des groupes mixtes sont alors constitués, par exemple équipe comptant des enfants d’âge différents participant à des jeux olympiques.

Dans le respect du thème (mensuel- bihebdomadaire) choisi pour la plaine, un fil rouge reliera les différentes activités menées dans la semaine. En fin de semaine, les parents auront l’opportunité de découvrir ce que les enfants auront produits ou réalisés (spectacles ou expositions).

Le matériel

Un local « matériel » est mis à disposition des animateurs. Il est adapté et renouvelé avant chaque plaine.

Les repas

Chaque groupe a son « coin-repas » et mange avec ses animateurs. Un potage est proposé mais jamais imposé. Des cruches d’eau sont à disposition. Les enfants qui le souhaitent ont l’opportunité de participer au tri des déchets en passant avec des poubelles aux couleurs du tri sélectif ou de débarrasser et frotter les tables.

Communications

Un tableau de communication est affiché à l’entrée de la plaine. S’y trouvent les diverses activités de la journée, les horaires de celles-ci, les sorties éventuelles, toutes informations supplémentaires nécessaires au bon déroulement de la journée ainsi qu’une copie des avis distribués aux parents. Les avis en question reprennent le lieu, la date, les horaires, le matériel ou la tenue à avoir pour l’activité proposée et sont distribués aux parents par l’animateur responsable du groupe.

Au réfectoire est affichée une feuille sur laquelle toute information utile concernant les enfants est inscrite (point III.1.d).

Chaque groupe a son cahier de communication. Celui-ci contient les remarques utiles des animateurs (remarques dont il faut faire part aux parents, par exemple l’enfant n’a pas bien mangé, l’enfant est tombé,…). Dans ce cahier, les parents peuvent, le matin, également signaler un fait dont les animateurs doivent tenir compte (p.ex. retards, visites chez le médecin, mauvaise nuit,….). Le cahier suit le groupe durant toute la journée, quelle que soit l’activité suivie et quels que soient les animateurs présents.

Le personnel

Le personnel, durant l’année scolaire, travaille dans les écoles communales. Actuellement, les heures sont regroupées afin qu’une journée complète, de 7h30 à 17h30, soit assumée par deux animateurs. Nous tentons également que les animateurs prestent des semaines complètes, ceci pour apporter aux enfants une ambiance plus apaisante et sécurisante, un sentiment de « terrain connu ».

Journée –type

De 7h30 à 8h30 : accueil (petites activités simples et autonomes).

De 8h30 à 9h30 : petit-déjeuner.

A 9h30, les enfants se regroupent et rejoignent leur local.

De 9h30 à 10h : rituel du bâton de parole. En concertation avec les animateurs, les enfants choisissent leur atelier de l’après-midi. L’animateur écoute ce que les enfants veulent partager (par exemple : raconter la soirée de la veille, dire de quelle activité ils ont envie, de l’humeur du jour,…).

De 10h à 11h30 : activité dirigée par les animateurs du groupe

De 11h30 à 12h : activités libres

Entre 12h et 13h : déjeuner Les enfants passent d’abord par les sanitaires (toilette et lavage des mains). Les enfants mangent à leur rythme – une heure est prévue afin de ne pas presser les enfants . Chaque enfant a droit à un potage. Après avoir mangé, les enfants repassent aux sanitaires.

De 13h à 14h : jeux libres sous surveillance.

De 14h à 15h30 : les enfants se rendent à l’atelier choisi.

A 15h30 : Les enfants passent par les sanitaires (toilette et lavage des mains).

De 15h30 à 16h : collation et échange entre animateurs et enfants quant au déroulement de la journée

De 16h à 17h30 : garderie facultative. Mise à disposition de jeux autonomes en cas de pluie ou jeux extérieurs par beau temps encadrés par les animateurs.

III.3. Après les plaines de vacances

L’évaluation des plaines a lieu les jours qui suivent la fin des plaines. Durant ces jours, les lieus sont rangés et le matériel inventorié.